Ségeste

Temple grec de Segeste
Temple grec de Segeste

Située dans le milieu d’un paysage désert de campagne, l’ancienne ville grecque de Ségeste semble être défendue par les troupeaux des éleveurs.

Ses origines sont encore incertaines et sujet de débat parmi les historiens. Ségeste fut peuplée par les Elymes et puis par les Grecs qui l’ont colonisée avec l’arrivée en Sicile au XIIe siècle avant J.C. Les premiers signes de conflit armé con Sélinonte remonteraient à la période 580 avant J.C. Après la défaite subie par Sélinonte, malgré l’aide des Athéniens, les habitants de Ségeste s’adressèrent aux Carthaginois en concluant un pacte d’alliance qui produisit la destruction de Sélinonte en 409 avant J.C. et successivement, d’Himère, d’Agrigente et de Gela.

Successivement, forcée de Syracuse à la révolte contre Carthage, Ségeste fut conquise et détruite en 306 avant J.C. Il ne reste aujourd’hui que le temple dorique parfaitement conservé et le théâtre.

Il y a des arguments qui affirment que le conflit entre Ségeste et Sélinonte provoqua le manque de ressources qui causa le report des travaux pour terminer le temple. Il s’élève sur un stylobate à gradins d’une superficie supérieure de 61 × 26 m, sur lequel se dresse le péristyle formé de 36 colonnes, six à l’avant et 14 sur les plus longues cotés surmontées par un architrave et une frise dorique ornée de métopes et triglyphes.

Outre le temple, vous pouvez suivre un sentier qui mène au mont Barbaro, à travers lequel vous pouvez monter la colline où se trouve le théâtre grec édifié sur l’emplacement d’une grotte peut-être un ancien lieu de culte. La marche en montée de près de deux kilomètres en vaut la peine juste pour prendre quelques photos panoramiques du temple. Une autre option est d’acheter un ticket de bus qui ne prend que quelques minutes pour le théâtre de Ségeste.

Segeste
Segeste

Le théâtre de Ségeste

Le théâtre de 63 m de diamètre date de la seconde moitié du IIIe siècle avant J.C., son orientation vers le nord, contrairement à la plupart des théâtres grecs. Telle particularité est due à la vue splendide des terrasses des collines avec diverses nuances de bleu de la Mer Méditerranée. Superbement restauré, en été des comédiens viennent encore jouer ici des tragédies grecques, et si votre séjour coïncide avec la saison théâtrale, ça vaut vraiment la peine d’assister à une représentation, juste pour remonter dans le temps de 25 siècles.

Sur le même promontoire il y a les restes d’un château normand du XIIe siècle, une mosquée et une chapelle du XVe siècle, que sans grandes explications (panneaux d’information sont en ruines et le texte est presque entièrement effacé) laisseront le touriste plutôt froid.

Il est possible de rejoindre le site en bus (préférable) ou en train. Comme Ségeste est isolée, il est difficile d’y parvenir sans une voiture. De Palerme il y a un seul train quotidien qui part le matin très tôt et le retour est à midi. De la gare – plutôt isolée – vous pouvez rejoindre le temple à pied en appréciant la nature environnante.