Syracuse

île de Ortigia à Syracuse
île de Ortigia à Syracuse

Sans aucun doute Syracuse est une ville complète, qui allie une histoire riche avec la possibilité de conserver son identité, tout en abordant le défi du tourisme.

Syracuse, ville mythique de la méditerranée a l’un des plus riches patrimoines archéologiques de la Sicile, avec l’ile d’Orthygie, la première partie à être peuplée par les citoyens de Corinthe qui fondèrent la ville, le parc archéologique de Népalis, l’amphithéâtre romain, le théâtre grec, les latomies ou carrières creuses, l’Oreille de Denys et les grottes des Cordari ou des Capucins’ d’où à l’époque grecque les esclaves extraient des blocs de calcaires pour la construction des bâtiments et murailles.

En face de l’entrée du musée archéologique de Syracuse il y a l’église de la Vierge aux Larmes, un sanctuaire surprenant pour son architecture plutôt atypique dans le paysage local. Une bâtisse en «béton armé» en forme de cône inverse érigée suite à un «prodige» survenu en 1953 lorsque la Vierge se mit à pleurer sur un tableau.

Les catacombes de Saint Jean sont un réseau de galeries souterraines formées de 20.000 tombes occupant une superficie de 10.000 mètres carrés. Juste derrière, rue Teocrito, il y a le Musée du Papyrus et le Musée Archéologique Régional Paolo Orsi.

L’ile d’Orthygie est un dédale de ruelles et petites places anciennes bordées de palais aux façades majestueuses, exemple de l’élégance de l’architecture baroque d’une importance considérable dans l’est de la Sicile. Sur la Place du Dôme se dresse la Cathédrale (bâtie sur les ruines d’un temple grec dédié à la déesse Athéna) et sur un côté l’église de Sainte Lucie à la Badie. En été la place est très animée

A’ quelques mètres de la mer il y a la Fontaine d’Aréthuse, jaillissant d’eau douce, un joli bassin rond où vivent canards, poissons de différentes espèces au milieu des papyrus. Le mythe de l’amour entre la nymphe Aréthuse et le Dieu du fleuve Alphée donne au lieu une atmosphère de mysticisme.

Poursuivant la promenade le long de la mer nous arrivons de l’autre côté d’Orthigie, où le château Maniace, construit par Frédéric II en 1239, défend l’ile.

Qué faire, que voire.

Excursions autour de Syracuse.