Erice

Le village d'Erice, penche au-dessus de Trapani et le littoral. Photo de Roberto.
Le village d’Erice, penche au-dessus de Trapani et le littoral. Photo de Roberto.

Le village d’Erice est peut être un des plus beaux de la Sicile. Placé a plus de 750 mètres d’hauteur surplombe le littoral entre Trapani et les îles Egades à l’est et la péninsule de San Vito lo Capo, avec les Parc Naturelles du Monte Cofano et la Riserva Dello Zingaro. La commune compte plus de 25.000 habitants, mais la plus partie de la population habite dans les terres basses à côté de Trapani. Le village en fait ne possède que 500 habitants environ. Très éloigné du reste de populations et en profitant des vues inégalables, Erice avec ses ruelles pavés et se bâtiments historiques est une visite à ne pas rater.

Erice le village des hauteurs.

Paysage superbe depuis les hauteurs d'Erice, village de conte de féés au nord de Trapani.
Paysage superbe depuis les hauteurs d’Erice, village de conte de féés au nord de Trapani.

Le nom du lieu vient d’Eryx, fils légendaire de Aphrodite et Boutès. Peuplé depuis l’antiquité, Erice sera un centre religieux pendant l’époque grecque, en rapport avec le culte d’Aphrodite. Son importance pour le culte et l’économie sera maintenue pendant les Guerres Puniques, l’Empire Romain et Byzantin, puis Erice verra passer les Normands, Aragonaises – Espagnoles.

Après des siècles de décadence et oubli, le XX siècle signé une progressive renaissance culturelle et touristique qui fait d’Erice aujourd’hui une village très connue, beau et visité.

Magnifique par son patrimoine, ses maisons et palaces, ainsi que par les points de vue exceptionnels. Pendant les journées claires, qui son la norme, il est possible de voir l’île d’Ustica au nord ; Pantelleria au Sud et même le Cap Don en Tunisie !

Rues, ruelles, patrimoine et églises.

Les vestiges archéologiques ont diverses, mais parfois ils sont enfouis sur les successives couches d’histoire et bâtiments.

Un des premières monuments qui apparaît en face de nous, après avoir monte depuis de niveau de la mer jusqu’aux 700 mètres, ce sont les vielles murailles cyclopéennes des premières habitants (elimos, phéniciens et carthaginois) Ces mures de grandes pierres sont le premier rempart de défense d’Erice. Puis nous arrivons aux terrasses pleines de ruelles, des églises et anciens palazzos.

Le village est petit, à peine 300 mètres de largeurs, mais il y a des pentes considérables. Au nord se trouve l’ancien quartier espagnol (Quartiere spagnolo) auquel nous accédons grâce a la Porte Spada et la Porte Carmine.
Au sud-est, sur la pointe nous trouverons le châteaux fort de Venere (Castelo di Venere), une construction normande du XII siècle, construit au-dessus d’un temple romain (Venere Ericina).

Erice, petit village, refuge de rêveurs.
Erice, petit village, refuge de rêveurs.

D’autres monuments sont le Châteaux et la Tour de Balio (Age Moyennes) ; le château Pepoli, un palazzo du XIX siècle ; la bibliothèque municipal Vito Carvini.

D’spécial intérêt est le Pôle des Museaux d’Erici, Antonio Cordici, qui groupe les vestiges antiques et artistiques de la ville d’Erice.

Bâtiments religieux.

La ville d’Erice a été connue comme “la ville aux cent églises” ce qui montre l’importance oppressante de l’Eglise et la religion dans ce petit village. Parmi les plus belles et remarquables églises se trouvent l’église Mère (Duomo dell’Assunta); la Chiesa di san Pietro; Chiesa di San Giovanni Battista, etc…

Cathedral d'Erice. Photo de K.B.
Cathedral d’Erice. Photo de K.B.

Palazzi, Châteaux à Erice.

Plusieurs palaces complètent le panorama architectural d’Erice, parmi eux le Palazzo Sales (XVIII); Palazzo Burgarella (XVIII); Palazzo Coppola (XIX); Palazzo Ventimiglia (XIV) ou encore le Palazzo municipale (ancien Palazzo Giuratorio) ou se trouve le Musse Antonio Cordici.

Panorama depuis Erice.

Grace à son altitude, ses places et terrasse, Erice est un des plus belvédères de toute la Sicile. Depuis le village sicilien on fera le bonheur des photographes qui pourront se régaler en regardant la péninsule de San Vito Lo Capo, le spectaculaire Monte Cofano, Trapani, les îles Egades et les journées les plus claires Ustica, Pantelleria et même l’Afrique.

Profitez de la fraicheur des ses 700 mètres, des cafés et des boissons rafraichissants dans une terrasse d’Erice, reposez vous et continuez votre voyage en Sicile avec le souvenir de cette petit morceau de l’historie.

Et si vous voulez changer le point de vue après faites une croisière d’une journée aux Egades que vous venez de voir depuis Erice:

Croisières d’une journée aux Egades (Favignana-Levanzo).